Accueil > Vie Pratique > Environnement > Développement Durable

Semaine du vélo et de la marche à l'école

Du mardi 17 mai à 08:00 au vendredi 20 mai 2022

Semaine nationale de la marche et du vélo à l'école les mardi 17 et vendredi 20 mai !

 

Un challenge "mobilité douce" sera organisé les mardi 17 et vendredi 20 mai.

La classe ayant le plus de participation (vélo / marche / trotinette / covoiturage avec une autre famille / bus scolaire) sur le trajet du matin remportera le challenge. 

Une remise des prix sera organisée vendredi début d'après-midi.

Attention, le chemin de Chez Duret devant l'école sera fermé à la circulation de 8h à 8h45 à ces dates !

Plus d'informations : https://www.education.gouv.fr/semaine-nationale-de-la-marche-et-du-velo-l-ecole-et-au-college-11717


Commune zéro pesticide

18-01-2019

Dans le cadre du programme zéro pesticide animé par l’APIEME (Association pour la Protection de l'Impluvium de l'Eau Minérale d’Evian), France Nature Environnement a réalisé un audit de gestion des espaces verts communaux à l’automne 2020 sur les 13 communes du territoire de l’APIEME.

5 communes de l’APIEME ont aujourd’hui atteint le zéro pesticide et sont labellisables dont notre Commune.

A l’instar des différentes phases d’engagement des communes dans la charte Zéro Pesticide, une certification officielle des communes concernées se tiendra, lors de l’événement « Bienvenue dans Mon Jardin au Naturel », qui se déroulera en septembre prochain sur notre commune.

Les services techniques municipaux sont grandement salués pour leur implication dans cette démarche qui s’inscrit dans le cadre du développement durable et de la protection de l’environnement.

Objectif Zéro Pesticide

Depuis le 1er janvier 2019, la « loi Labbé* » interdit la vente, la détention et l’utilisation de pesticides chimiques : une excellente nouvelle pour notre environnement, et donc pour notre santé !

Car l’utilisation de produits chimiques n’est pas un geste anodin : bien qu’utilisés dans un objectif précis et ciblé, une fois dans les sols et dans l’eau, c’est toute la chaîne du vivant qui est impactée par leurs effets !

Et même s’il sera toujours possible d’utiliser des produits phytosanitaires de biocontrôle, considérés comme moins nocifs, on ignore encore l’impact à long terme de ces produits.

*modifiée par l’article 68 de la Loi sur la Transition Énergétique (LTE) et la loi Pothier

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à consulter les sites suivants :

www.frapna-zeropesticide.fr

www.jardiner-autrement.fr

www.eauetphyto-aura.fr

Objectif Zéro Pesticide

Fauchage tardif

Pourquoi effectuer un fauchage tardif ?

 

Le fauchage traditionnel représente un problème d’envergure pour les zones où il est pratiqué. En supprimant tout ou partie d’un écosystème, la faune et la flore locale se retrouvent déstabilisées. Le temps de germination d’une graine en plante mature est interrompu pour les espèces végétales annuelles ou bisannuelles.

Le fauchage est généralement pratiqué jusqu’à trois fois par an, réduisant à néant certains lieux de prolifération de la vie naturelle. C’est notamment le cas des abords du réseau routier, puisque de nombreuses espèces animales et végétales y trouvent refuge. Avec le fauchage précoce, les insectes pollinisateurs ne peuvent plus mener à bien leur mission, mettant en péril l’intégralité de l’écosystème concerné. Une niche écologique peut ainsi se retrouver complètement détruite.

Le fauchage tardif, ou fauchage raisonné, se présente comme une véritable solution de protection de la nature, dans le cadre d’une gestion durable de l’environnement. Il offre un cycle végétatif complet aux plantes annuelles et bisannuelles, tout en simplifiant le développement des graines de variétés délicates telles que l’orchidée sauvage. A terme, cela permet de favoriser l’interaction entre les plantes, la vie sauvage des petits animaux et l’essor des insectes butineurs. C’est toute la biodiversité des espaces verts qui est concernée, puisque le fauchage tardif favorise également la nidification des oiseaux.